Gargas on 5 bits

- artist's book
- february 2019
- A5 (21 × 14,85 cm)
- 32 pages
- 100 copies
- each copy numbered and signed
- spray paint on 80g/m2 paper

In the Caves of Gargas, some hand stencils seem mutilated. Among the many interpretations this work retains the one from André Leroi-Gourhan in Les mains de Gargas. Essai pour une étude d'ensemble, 1967 (FR), according to which these are not mutilations but signs recorded on the wall.

The signs of Gargas appear to happen on 4 fingers, the thumb being constantly open. In order to sense all the possible signs, this work lists all the combinations on 5 fingers. Each finger is a bit that can take 2 values, open or closed, hence there are 25: 32.

This work does not aim at reaching a formal or experimental truth, nut it explores the combinatory aspect stripped from any attempt to interpret the signs.

Each copy is unique, produced by the author using his left hand as a stencil. The resulting shape is less interesting as an image than as a recording of the body that makes a sign.


Gargas sur 5 bits

- livre d'artiste
- 2019
- A5 (21 × 14,85 cm)
- 8 pages
- 100 exemplaires
- chaque exemplaire numéroté et signé
- peinture en bombe sur papier 80g/m2

Dans la grotte de Gargas, certaines empreintes négatives de mains semblent mutilées. Parmi les diverses interprétations, on remarque celle d'André Leroi-Gourhan dans Les mains de Gargas. Essai pour une étude d'ensemble, 1967, qui propose que les doigts ne sont pas manquants, mais repliés, il s'agirait donc de l'enregistrement de signes sur la paroi, possiblement de signe de chasse correspondant chacun à une espèce animale.

Les signes de Gargas semblent se faire sur 4 doigts, le pouce étant toujours déplié. Afin d'entrevoir la totalité des signes possibles, ce travail dénombre les combinaisons sur 5 doigts. Chaque doigt est un [bit](https://fr.wikipedia.org/wiki/Bit) qui prend deux valeurs "plié" ou "déplié", les combinaisons sont donc au nombre de 25, soit 32.

Ce travail ne cherche pas à retrouver une vérité formelle ou expérimentale, mais explore la dimension combinatoire dépouillée de toute tentative d'interprétation des signes.

Chaque exemplaire est unique, produit par empreinte négative de la main gauche de l'auteur. La forme résultante est moins interessante comme image que comme enregistrement de la présence même du corps qui fait signe.